SOUVENIRS D’ENFANCE – Anniversaire de naissance…


Par Bernard Bujold –
Que l’on fête ses 20 ans ou que l’on tourne 70 ans, l’endroit le plus important sur terre demeurera toujours sa région d’origine. 
Pour moi, cette région est la Gaspésie de mon enfance avec sa mer (Baie des Chaleurs) d’un bleu magnifique; ses goélands , les plages et les promenades en bateaux; et ses saisons lesquelles, si elles sont différentes des saisons urbaines au niveau du climat et des couleurs, marquent cependant le passage du temps de la même manière qu’en ville selon un cycle qui ne change pas vraiment d’une année à l’autre. Enfin dans mon livre à moi, la plus belle merveille du monde est sans contredit le fameux Rocher Percé… 
Il y a aussi la « petite histoire » de la Gaspésie. Sa petite histoire politique avec les Gérard D. Lévesque, René Lévesque, et Bona Arsenault. On pourrait ajouter Nathalie Normandeau… Il y a également la petite histoire des communications avec la radio CHNC à New-Carlisle et la télévision CHAU-TV longtemps installée au sommet de la montagne à Carleton. C’était la belle époque avec Radio-Canada, bien avant l’ère de Google, Internet et du sans fil… 
Finalement, j’adore les presbytères de la Gaspésie car la soeur de ma mère était la servante du curé de mon village (un Chanoine). Ma tante était une excellente cuisinière et je peux dire que j’ai passé la moitié de mon enfance dans un presbytère comme deuxième résidence. J’en conserve de magnifiques souvenirs… 
Tout ça pour dire que ce sera mon anniversaire de naissance ce samedi 28 juin 2014 et, comme à chaque année, j’aurai une pensée pour ma chère Gaspésie. Je fêterai l’anniversaire comme je le fête à chaque année depuis que j’habite la ville avec un repas de poisson et un verre de vin rouge pour me faire revivre durant quelques heures les émotions et les souvenirs de ma jeunesse et constater le passage de la vie. 
Malheureusement, l’époque d’autrefois est du passé mais le souvenir est éternel et je ne suis pas un vrai romantique. Je recommencerai donc à vivre le moment présent dès dimanche matin, avec un certain plaisir et une satisfaction réaliste… Les souvenirs ne doivent d’ailleurs jamais être revécus au quotidien mais uniquement le temps d’un court regard et à l’occasion seulement. En tout cas, cela est suffisant en ce qui me concerne. 
Le temps qui passe n’est pas du romantisme mais une réalité, la seule peut-être… 
Vive la Gaspésie et ses souvenirs! Vive la vie! Vive le moment présent! 
P.S. Je sais que poisson ça se mange avec du vin blanc… Mais pour moi le vin rouge représente la ville tandis que le poisson représente mon enfance. En mariant les deux (vin rouge et poisson), je réconcilie le temps d’un repas les deux mondes de ma vie!
Photo 1: Bernard Bujold et souper anniversaire; 
Photo 2 et 3: Percé (Gaspésie) ; 
Voir album photos Gaspésie ;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :