Les Canadiens de Montréal et la langue française…





Le club de hockey Les Canadiens est victime de la vague mais pas celle des fans qui applaudissent! C’est l’engouement pour la langue française qui a envahi l’équipe de hockey.
Après la Caisse de dépôt et la Banque Nationale, Les Canadiens ont été la cible d’un mouvement de masse qui ne s’explique pas vraiment compte tenu de l’actuel climat politique au Québec mais c’est comme une vague Internet. Celle-ci est simplement dans l’air du temps!
Il faut dire que Les Canadiens n’ont pas aidé leur cause en nommant un entraîneur interim sans aucun charisme. Si on avait nommé un Wayne Gretzky, la langue n’aurait pas été un sujet de débat mais comme l’équipe est perdante avec en plus un nouvel entraîneur qui est inconnu et unilingue anglophone, la direction s’est pour le moins tiré dans le pied.
La seule solution est de nommer un nouvel entraîneur, et vite.
Au pire, le directeur général de l’équipe Pierre Gauthier devrait assumer le titre d’entraîneur par interim et diriger Les Canadiens derrière le banc.
Étrangement, le communiqué de presse publié par Les Canadiens annonçant le changement d’entraîneur n’est pas le même en français comme en anglais! En français, on présente la chose très sobrement alors qu’en anglais, on est un peu plus « excité… »
À suivre.
Photo 1:Club de hockey Les Canadiens ;
Photo 2: Pierre Gauthier ;
Photo 3: Randy Cunneyworth ;
Photo 4: Bernard Bujold – LeStudio1.com
Voir communiqué en français ;
Voir communiqué en anglais ;

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :