Les élections au Québec en 2008

novembre 30, 2008

Le Premier ministre canadien, Stephen Harper, et celui sortant du Québec,Jean Charest, ont tous les deux déclenché des élections sous prétexte qu’ils avaient besoin d’un mandat majoritaire. Stephen Harper ne l’a pas obtenu et tout semble indiquer que Jean Charest, 83 millions$ plus tard, va obtenir lui aussi un autre mandat minoritaire à partager avec Pauline Marois lors du scrutin du 8 décembre prochain. Selon-moi, nous gaspillons de l’argent et de l’énergie avec ce genre de campagne électorale. C’est comme si un employé demandait à son patron: « Je ne veux plus partager ma prise de décisions avec mes collègues de travail et je veux décider seul de toutes mes priorités de travail… » Son patron, c’est à dire nous les électeurs, devrions avoir la possibilité de ne pas être victime de pareils enfantillages.
Je ne suis pas le seul à penser ainsi. La nouvelle génération est très inquiète face aux gestes peu responsables de nos élus politiques. Alors que tout le système financier s’écroulent et avec lui des milliers de carrières, les policitiens ne pensent qu’à mieux sécuriser leur propre emploi… Mon fils David a bien saisi la situation dans le texte éditorial qu’il a publié sur sonblog en anglais concernant l’importance pour les politiciens de travailler sur les vrai priorités: c’est dire aider citoyens à se trouver un emploi valorisant. Selon-lui, cet accomplissement passe par le système d’éducation. Voici une traduction de son texte qui s’adresse à tous les politiciens partout au Canada, aussi bien à Ottawa qu’à Québec!
Bernard Bujold – Montréal
__________________
Si vous vivez dans un pays civilisé comme le Canada et que vous êtes âgés de moins de 50 ans, les chances sont que vous avez obtenu un diplôme d’études secondaires. Il est même probable que vous ayez obtenu un diplôme universitaire. Mais pour ceux qui n’ont pas obtenu d’éducation post-secondaire, cela ne signifie pas qu’ils sont moins d’intelligents. Ils ont probablement, quelque part dans leur vie, tracé la ligne et fait un choix et ce choix est inhérent aux problèmes actuels de toutenotre « société civilisée ».
Alors que nous approchons de l’an 2009, je demande: Est-ce que vraiment notre humanité atteint son plein potentiel? Est-ce que la société peut offrir un travail à chacun des citoyens, en particulier ceux qui n’ont pas d’éducation post-secondaire? Je suis d’accord que ce n’est pas tout le monde qui souhaite travailler en utilisant ses capacités intellectuelles et que certaines personnes préfèrent le travail manuel. Il est certain que nous avons besoin de personnes pour travailler dans les Wal-Mart, Burger King ou dans les cafés Second’s Cup. C’est aussi une bonne chose en soi que nous ayons des entreprises qui ont besoin d’employés peu scolarisés. Mais est-ce qu’il pourrait en être autrement? Que faisons-nous envers ceux qui ne souhaitent pas travailler dans des«emplois manuels» et qui veulent en faire plus? Est-ce qu’il y a une place pour eux sur le marché du travail? Les diplômés sans emplois par exemple!
La triste réalité est qu’il y a une limite à la demande dans toutes les carrières, que ce soit médecin, architecte, psychologue / psychiatre, chimiste, avocat, infirmier, policier, travailleur social, etc. Mais que faisons-nous avec tous ces gens qui ont choisi une formation dans un domaine qui est déjà saturé au niveau des emplois disponibles? Ces diplômés sont alors forcés de chercher un emploi dans un domaine qui paie beaucoup moins et qui n’est pas dans leur secteur d’activité, un travail qui est très souvent peu stimulant intellectuellement. Il doit certainement y avoir un moyen de mieux profiter de notre système d’éducation et de nos ressources afin de mieux vivre! Il me semble inacceptable que personne ne soit tenu responsable pour le fait quela société ne puisse pas fournir plus de direction à nos jeunes. Il y a bien sûr des conseillers d’orientation à l’école secondaire mais ils ne peuvent faire plus que de suggérer. C’est honteux que notre système d’éducation ne soit pas en mesure de donner plus d’options à ceux qui ont assez d’intelligence et d’ambition pour poursuivre une éducation post-secondaire. Au 21ème siècle, davantage pourrait et devrait être fait pour accueillir et guider nos élèves. Je crois que c’est à nous de réclamer des changements au sein du gouvernement et dans nos systèmes d’éducation afin d’assurer à l’avenir que tout le monde qui souhaite avoir une carrière stimulante soit en mesure de le faire. Si nous voulons faire progresser chacune de nos communautés, nous devons agir et cela doit débuter aujourd’hui.
« Rien dans l’éducation n’est autant étonnant que la quantité d’ignorance qui s’accumule sous la forme de faits». -Henry Brooks Adams
David Bujold – Moncton
Photos du haut: David Bujold (fils de Bernard)
Photo du bas: Jean Charest, Mario Dumont et Pauline Marois
Lien Blog David

Spa Orange – Un oasis dans la ville de Montréal

novembre 18, 2008

Je suis un habitué des gymnases depuis l’âge de 16 ans alors que j’avais été initié au conditionnement physique par la méthode des frères Ben et Joe Weider .
(Ben est ensuite devenu mon ami jusqu’à son récent décès le 17 octobre dernier.)
Les actions des frères Weider ont popularisé le conditionnement physique et ont donné lieu à la création de plusieurs clubs d’entraînement comme Nautilus ou Énergie Cardio. Un autre mouvement a ensuite pris place et il s’agit des spas. Ce nom est en fait celui d’une ville belge mais la définition du dictionnaire se décrit aussi comme suit: « Centre de beauté et de remise en forme, dans un cadre luxueux ».
Il existe au Québec des centaines de spas en régions mais le succès et la popularité furent tels que le mouvement s’est rapidement installé dans les centres-villes et Montréal n’y pas échappé. Il n’y a plus aucun établissement hôtelier qui n’offre pas son centre de santé. Montréal fourmille de centres en soins beauté et santé.
La vedette de l’heure est le spa nordique avec la particularité du bain sauna et du refroidissement à l’eau glacé.
Je ne suis pas un grand amateur de ce concept mais j’ai récemment accepté, comme de nombreux autres journalistes curieux, l’invitation du propriétaire du Spa Orange à Montréal, Igor Zacks, qui est aussi mon ex-partenaire de gymnase. Je dis « ex » car depuis qu’il est propriétaire de son spa personnel, il ne vient plus s’entraîner au gymnase du condo…
Igor est convaincu que la fréquentation d’un spa doit faire partie de nos habitudes de vie et que l’on peut profiter de ce genre d’établissements pour conserver sa santé, autant physique que psychologique. On peut choisir la méthode que l’on préfère, que ce soit le yoga, les bains sauna, les massages ou un autre traitement mais il faut absolument travailler pour protéger notre corps et l’entretenir par des moyens extérieurs car la vie moderne épuise notre système naturel.
Le Spa Orange est situé en plein centre-ville de Montréal, rue Drummond sur le toit de l’hôtel Europa. De la rue, on ne croirait pas être si près d’un oasis de relaxation. Igor veut faire de son spa le meilleur et le plus populaire et il travaille très fort pour y arriver. Le 4 novembre dernier (date de l’élection de Barack Obama) Igor célébrait son premier anniversaire de fondation. Cela fait déjà 1 ans qu’il a pignon sur rue. Il a voulu profité de l’occasion et il a invité une cinquantaine de journalistes en leur offrant des traitements de courtoisie. Tous ont été séduits et ils ont promis de revenir…
J’ai demandé Igor s’il voulait être le champion des spas au Québec et multiplier la formule mis de l’avant par Spa Orange, par exemple sous forme de franchise? Il m’a répondu que son bonheur était avec un seul spa et qu’il n’avait pas d’autre ambition.
Ben Weider aussi lorsqu’il a commencé voulait simplement aider ses amis à s’entraîner. Il est devenu le symbole mondial du conditionnement physique.
L’histoire d’Igor Zacks et du Spa Orange est donc à suivre car elle ressemble un peu à celle des Weider. On peut en conclure que celle-ci ira très loin! Bons soins de santé…
Bernard Bujold
www.lestudio1.com
Photo du haut: Spa Orange – Montréal
Photo du bas: Bernard Bujold dans son gymnase privé
Lien Spa Orange – Montréal

Les Personnalités de l’année 2008 – Magazine LeStudio1.com

novembre 11, 2008

LeStudio1.com est très heureux de vous présenter son choix des Personnalités de l’année 2008. Les sélections ont été déterminées par l’équipe du magazine selon l’actualité et les commentaires reçus de la part des lecteurs durant toute l’année!
– Personnalité par excellence 2008: BEN WEIDER
– Média de l’année 2008: THE NEW YORK TIMES
– Journaliste de l’année 2008: ALAIN GENESTAR
– Politicienne de l’année 2008: INGRID BETANCOURT
– Site Internet de l’année 2008: D: ALL THINGS DIGITAL
– Artiste de l’année 2008: LEONARD COHEN
– Livre de l’année 2008: L’APPRENTI SAGE PAR MIA DUMONT ET GILLES VIGNEAULT
– Athlète de l’année 2008: ÉRIC LAMAZE (ÉQUITATION)
– Événement de l’année 2008: YVES THÉRIAULT: LE PARI DE L’ÉCRITURE
– Mention de l’éditeur- Année 2008: BARACK OBAMA
Pour consulter les biographies complètes, visiter le lien:www.LeStudio1.com/Personnalites2008
Félicitations aux lauréats!
www.LeStudio1.com
Photo: Bernard Bujold et les deux mascottes officiel du magazine LeStudio1.com


Ben Weider – Personnalité de l’année 2008 – LeStudio1.com

novembre 11, 2008

Le titre de Personnalité par excellence de l’année 2008 est attribué à Ben Weider, homme d’affaires et historien. Weider est décédé le 17 octobre 2008 après une double carrière et une renommée mondiale au niveau du conditionnement physique et de l’histoire de Napoléon Bonaparte. Il a contribué au succès d’athlètes comme Arnold Schwarzenegger et il a financé les recherches qui ont prouvé l’empoisonnement de Napoléon.
(Voir biographie et photos sur le site Internet officiel LeStudio1.com)
Photo: Ben Weider et les livres qu’il a publié


The New York Times – Média de l’année 2008 – LeStudio1.com

novembre 11, 2008

Le média qui offre l’information la plus complète au niveau international est sans contredit le journal américain The New York Times. Ce grand groupe de presse a rendu accessible gratuitement en 2008, sur l’Internet, l’ensemble de toutes ses archives depuis sa création en 1851. La qualité de ce journal lui mérite le titre de Média de l’année 2008.
(Voir biographie sur le site Internet)
Photo: Édifice du journal The New York Times


Alain Genestar – Journaliste de l’année 2008 – LeStudio1.com

novembre 11, 2008

L’ex-rédacteur en chef du magazine Paris Match Alain Genestar est un véritable passionné de l’information et son livre « Expulsion » est un guide pour tous ceux qui aspirent à devenir ou qui sont journalistes. Genestar a quitté son poste de directeur de Paris Match pour avoir publié des photos contestées. L’esprit journalistique d’Alain Genestar lui mérite le titre de Journaliste de l’année 2008.
(Voir biographie sur le site Internet)
Photo: Couverture du livre et Alain Genestar


Ingrid Betancourt – Politicienne de l’année 2008 – LeStudio1.com

novembre 11, 2008

La politicienne et ex-candidate à la présidence de la Colombie, Ingrid Betancourt a risqué sa vie pour la défense de ses idées politiques. Elle a vécu en otage durant 6 ans et elle fut libérée par un commando en juin 2008. Cette femme représente l’ultime dévouement politique qu’une personne peut accorder à son peuple. LeStudio1.com lui décerne le titre de Politicienne de l’année 2008.
(Voir biographie sur le site Internet)
Photo: Ingrid Betancourt à Paris Juin 2008